Les techniques cognitivo-comportementales

Issue des théories de l’apprentissage, l’approche cognitive-comportementale permet à une personne en difficulté d’adaptation psychologique de changer volontairement ses comportements et ses pensées dysfonctionnelles par des réactions en adéquation avec la réalité.

Pour y parvenir, la personne concernée devra suivre une séance de thérapie cognitivo-comportementale (TCC) en collaborant avec un praticien en relation d’aide ou un psychopraticien, maîtrisant les techniques cognitivo-comportementales.

Qu’est-ce qu’une technique cognitivo-comportementale (TCC) ?

Une technique cognitivo-comportementale est une thérapie brève, scientifiquement prouvée et axée sur les interactions entre pensées, émotions et comportements. Elle a pour objectif d’aider une personne à déterminer les mécanismes à l’origine de ses difficultés, à essayer de nouveaux comportements, à dépasser les symptômes invalidants et à se rétablir graduellement d’un état de souffrance psychique.

Il s’agit donc de relever puis de corriger les pensées (volet cognitif) et la manière d’agir (volet comportemental) qui sont à l’origine du problème actuel de la personne. Les premières thérapies cognitives remontent aux années 1960.

Issue de travaux de nombreux chercheurs, psychiatres et psychologues cliniciens et du rapprochement entre la psychologie du comportement et la psychologie cognitive, cette méthode est dédiée ainsi à toute personne en souffrance en quête de retrouver un mode de vie autonome.

Les techniques de thérapie cognitivo-comportementale tiennent compte essentiellement du présent de la personne, afin d’influencer son avenir de manière positive. Celles-ci se focalisent sur l’idée de l’initiation d’un changement actif par le patient.

Ce dernier sera accompagné dans l’identification des schémas cognitifs négatifs et assisté pour acquérir les connaissances nécessaires pour confronter ses difficultés.

technique cognitivo comportementale TCC MHD Formation

Comment un praticien en relation d’aide ou un psychopraticien peut utiliser la TCC ?

La technique cognitivo-comportementale est applicable pour résoudre des problèmes psychologiques comme les troubles anxieux (phobies, panique, stress post-traumatique…), les troubles de l’humeur, les addictions, les troubles sexuels, etc.

En pratique, cette technique est centrée sur la cognition : les pensées et les croyances souvent fausses et négatives qui hantent la personne, provoquant un état de souffrance et un comportement névrotique.

C’est alors qu’intervient le rôle du praticien en relation d’aide (ou du psychopraticien) qui recourt à une combinaison de techniques (cognitives et/ou comportementales) pour faire apprendre au patient de nouveaux comportements pour améliorer son bien-être et lui inculquer de nouvelles façons de penser.

La séance thérapeutique TCC s’appuie sur l’analyse fonctionnelle. Le praticien en relation d’aide commence par identifier l’origine de la souffrance de la personne en parcourant les blocages et les situations difficiles vécues (anxiété, conflits, détresse émotionnelle…), tout en se concentrant sur ses émotions, ses pensées et ses comportements.

Chaque séance est associée à un ordre du jour fixé préalablement par le patient et le thérapeute, en étroite collaboration. Il s’agit d’identifier les objectifs de la thérapie et de mettre en place un programme thérapeutique.

Les techniques de la thérapie cognitivo-comportementale se manifestent particulièrement dans les exercices spécifiques réalisés en fonction du trouble identifié :

  • Les exercices comportementaux : pour apprendre de nouveaux comportements.
  • Les exercices cognitifs : pour apprendre de nouvelles façons de penser plus adaptées.
  • Les exercices émotionnels : pour développer l’acceptation et la conscience des différentes émotions et savoir mieux les gérer.
  • Les exercices corporels : pour apprendre à se détendre physiquement et psychologiquement.

Le patient est constamment guidé et encouragé pour réaliser ces exercices, durant et entre les séances.

Les bienfaits des techniques cognitivo-comportementales

Ces techniques et outils thérapeutiques permettent à la personne d’apprendre à :

  • Réduire l’état d’anxiété.
  • Faire diminuer les symptômes de la dépression.
  • Traiter les troubles de l’alimentation.
  • Développer l’estime de soi et la confiance.
  • Réduire les comportements addictifs et la toxicomanie
  • Mieux confronter les situations et croyances anxiogènes ou stressantes.
  • Modifier les pensées négatives véhiculées par l’anxiété.
  • Restaurer une image valorisante de soi, en reconsidérant ses réelles qualités et valeurs.

 Quelle formation suivre ?

Durant votre cursus de formation pour devenir professionnel de l’accompagnement centré sur la personne, MHD Formation vous propose un parcours de formation complet AIGAM (Accompagnement individuel et de groupe avec une approche multiréférentielle).

La formation AIGAM est basée sur 5 modules d’apprentissage dont le module 3 dédiée à la aux Techniques cognitivo-comportementales

Le module 3 de la Formation AIGAM permet au futur maître en accompagnement centré sur la personne de se former aux techniques de modifications des mécanismes automatiques sur des bases neurologiques générateurs de problématiques.

Pris en charge par votre Compte Personnel de Formation, le module dure 21 jours.

La formation des TCC est une formation basée sur la pratique en abordant les différents présupposés de cette discipline en les décortiquant. Les apprenants recevront une lecture individualisée de la personne qu’ils accompagnent au travers des différents outils des TCC. Le praticien en TCC est un éducateur dans la mesure où il apprend au sujet à fonctionner différemment. C’est une discipline qui autonomise le sujet tout en lui permettant de généraliser ses apprentissages dans la vie de tous les jours.

Le plus de MHD Formation réside dans son côté pratico-pratique des formations et l’autonomisation des stagiaires dans leur pratique.