Hypnose Clinique Et Accompagnement

Etude de cas : L’hypnose à la Polyclinique Majorelle

Par Mme Laëtitia PETIT, Hypnothérapeute formé à MHD Formation | l’école d’hypnose Paris.

Au sein de la Polyclinique Majorelle, l’hypnose est utilisée pour accompagner les différents patients dans leur parcours de soins, avant, pendant ou après une intervention. La pratique de l’hypnose permet au patient d’aborder son passage dans la structure de soins et de récupérer dans les meilleures conditions.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est un phénomène naturel, nous expérimentons cet état plusieurs fois par jour, lorsque nous sommes concentrés sur un travail, une lecture, la conduite ou durant d’autres activités favorisant l’attention.

Et aussi particulièrement au moment juste avant de s’endormir ou de se réveiller.

Cet état se traduit par une grande concentration, une distorsion du temps, c’est ce qu’on appelle un état modifié de conscience : cet état ressemble à une profonde relaxation, et grâce à cet état vous avez accès à votre inconscient.

L’hypnose peut être utilisée à différents moments dans les soins.

Pour en savoir plus, découvrez notre dossier complet Qu’est-ce que l’hypnose?

Utilisation de l’hypnose pour l’accompagnement lors du cancer

Parfois, le cancer a une influence néfaste sur la notion d’estime de soi.

Dans ce sens, c’est intéressant de travailler sur le renforcement du Moi pour permettre au patient de faire face à la maladie d’une façon plus confortable. 

Le sentiment d’anxiété, la peur et le stress sont des facteurs ayant une influence sur l’évolution de la maladie. Lorsqu’on produit un sentiment de calme, de confiance et de sécurité, on utilise de façon plus appropriée les fonctions du système immunitaire permettant de faire face à la maladie. 

Les méthodes d’imagerie mentale permettent au patient d’être acteur de son rétablissement et apportent la pierre angulaire du traitement : le patient ne subit plus le traitement ! Bien au contraire, il participe activement en combattant les sentiments de désespoir et d’impuissance. 

Les effets secondaires liés aux traitements du cancer lors de la chimiothérapie sont abordés en hypnose. Ainsi, il est possible de traiter le manque d’appétit, les vomissements, les diarrhées et les nausées. 

Enfin, le recours à des techniques de gestion de la douleur (analgésie, anesthésie, insensibilité…) répondent aux préoccupations de nombreux patients. 

Le but est de procurer aux patients un soutien efficace et obtenir ainsi une meilleure rémission.

Utilisation de l’hypnose pour traiter l’anxiété

Si l’anxiété est considérée comme une réaction tout à fait normale face à une situation à l’origine de stress ou d’inquiétude, c’est quand elle devient excessive et qu’elle présente un vrai facteur d’inconfort pour le patient qu’elle est classifiée comme « trouble de l’anxiété ».

L’hypnose, une autre façon de soigner ? voir vidéo 

C’est bien l’intensité et le raisonnement qui découle de la sensation d’anxiété qui détermine s’il s’agit d’une situation normale ou anormale. 

Nous entendons par anxiété un état psychologique ayant parfois une action physiologique sur le corps. Cet état d’anxiété est matérialisé par des composants somatiques, émotionnels, cognitifs et comportementaux comme la peur, l’inquiétude face à une situation donnée, la difficulté ressentie et la crainte de quelque chose ou de quelqu’un. 

L’hypnothérapeute va accompagner le patient dans un lieu ressource pour traiter l’anxiété.

Hypnoanalgésie et Hypnosédation

Qu’est-ce que L’hypnoanalgésie ?

De manière générale, l’hypnoanalgésie permet la personne d’utiliser ses propres ressources pour mettre à distance les sensations de douleur, les réduire, les modifier et s’en protéger, afin de transformer le vécu de la situation douloureuse.

coach consultant indépendant

Le thérapeute aide le patient à instaurer des pensées agréables, à se focaliser sur des souvenirs, des sensations différentes, à s’évader du présent et du concret. La personne se retrouve légèrement dissociée de ce qui se passe, des sensations et des perceptions désagréables. En diminuant ainsi l’anxiété, on réduit considérablement la perception de la douleur.

Qu’est-ce que L’hypnosédation ?

On appelle la technique de l’hypnose pratiquée au bloc opératoire l’hypnosédation.

Une certaine dose de médicament est administrée pour détendre le patient et faciliter son entrée dans l’hypnose mais la dose utilisée est inférieure à la dose habituellement nécessaire pour générer une anesthésie pendant l’acte opératoire. 

L’hypnothérapeute accompagne le patient dans un souvenir ou une activité agréable pendant que l’acte chirurgical est réalisé. Le souvenir, ou l’activité agréable en question, sera choisi d’un commun accord avec le patient. 

La PMA (Procréation Médicalement Assistée), la FIV (Fécondation In Vitro) et l’hypnose

Ce parcours de procréation peut apporter du stress, des peurs et des dépressions nerveuses, ce qui peut expliquer la contraction de l’utérus et un dérèglement des hormones.

L’intimité et la vie quotidienne du couple sont perturbées : lorsque le désir d’enfant envahit leur quotidien, l’accompagnement par hypnose permet d’adoucir ce parcours qui est fait de séquence d’espoir et de déception. 

L’hypnose aide à mieux vivre ce parcours au quotidien.

L’hypnose au secours des maux de grossesse : nausées, fatigue, insomnie

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme.

Chaque cas est unique et aucune grossesse n’est similaire.

Les changements physiologiques engendrent souvent des maux sur lesquels il est intéressant de travailler en hypnose.

Le but du travail en hypnose est de permettre à la future maman d’être indépendante et de pouvoir utiliser les techniques d’auto hypnose afin de les utiliser elle-même en dehors des séances.

Lire également notre article sur l’hypnose périnatale: Hypnose et Accouchement 

Gestion des émotions par l’hypnose

Les 9 mois de grossesse font parfois vivre les montagnes russes émotionnelles à la future maman.

Il est possible qu’elle ressente une hypersensibilité ou qu’elle connaisse des angoisses dont on parle peu : 

PEUR d’accoucher ; 

PEUR de ne pas être une bonne mère ; 

PEUR de voir son corps changer ; PEUR de perdre sa liberté… 

Il ne peut être que bénéfique d’accueillir ces émotions afin de ne pas les laisser déborder. Tout cela peut être également adressé au futur papa. 

L’hypnose offre de multiples applications que ce soit pour la prise en charge de la future maman, ou un patient devant subir une intervention chirurgicale. L’ensemble du panel d’interventions de l’hypnose est présent à la Polyclinique Majorelle.

Comment et où se former à l’hypnose ?

Le groupe MHD Formation et l’école d’hypnose Paris propose un parcours pour devenir hypnothérapeute complet.

Découvrez comment comment devenir hypnothérapeute chez MHD Formation :