Coach de vie ou coach professionnel : quelle couleur de coaching ?

Vous êtes en pleine réflexion de vouloir devenir coach et vous vous posez plein de questions ? C’est légitime ! Nombreuses sont les personnes souhaitant se renseigner sur le métier de coach. De ce fait, il semble intéressant de partager les questions les plus courantes à propos de ce sujet ainsi que les réponses à ceux et celles qui se trouvent dans cette situation.

En effet, il y a une question qui revient régulièrement : quelle formation suivre ? L’école que vous choisirez doit avoir la qualification nécessaire pour pouvoir vous délivrer une formation certifiante et reconnue par l’Etat. L’école doit pouvoir vous suivre dans la certification RNCP, gage de sérieux auprès des entreprises.

Avant de vous lancer dans la formation, il convient de choisir la couleur du coaching qui vous convient. Qu’il s’agisse du métier de coach professionnel ou de coach de vie, il serait intéressant de travailler sur soi-même et de choisir la pratique la plus proche à votre profil.

A l’issue de cette formation, le coach professionnel doit être capable d’accompagner le salarié dans l’évolution de sa vie professionnelle grâce à un ensemble d’outils et de techniques. Ainsi, il l’aide à s’adapter aux changements au sein de l’entreprise.

Curieux par rapport au métier de coach de vie ? Vous trouverez aussi des éléments de réponse sur les questions les plus courantes à propos de ce métier. Si vous souhaitez mieux découvrir la pratique du coach professionnel ou du coach de vie, lisez attentivement la suite de cet article.

Qu’est-ce que le coaching professionnel ?

Dans le milieu professionnel, on a parfois besoin d’un accompagnement pour atteindre certains objectifs. C’est là où intervient le coach professionnel ! Ce type de coaching consiste à accompagner un collaborateur, une équipe ou un dirigeant à réaliser des missions et à atteindre des objectifs réalisables tout en respectant l’écologie de l’individu et des entités, accompagner à la résolution de conflit et favoriser la créativité. Le coaching professionnel en entreprise fait intervenir 3 acteurs : Le commanditaire (dirigeant, RH, cadre …), le coaché et le coach. On désigne cette relation par contrat tripartite.

Qui peut devenir un coach professionnel ?

Tout le monde ne peut pas devenir coach. Vouloir et pouvoir exercer cette profession, c’est avant toute chose une posture et un état d’esprit. Suivre une formation de coach professionnel, vous permettra d’acquérir des outils, des techniques, des connaissances et surtout une posture de coach qui est la clef de voûte de la réussite (vous pouvez découvrir le témoignage d’Alexandra Duffaut, coach professionnelle et consultante en entrepreneuriat pour comprendre l’importance de la posture) .

De plus, il faut aussi effectuer un travail sur soi. Et un travail sur le savoir-être sera indispensable. Pendant la formation de coach professionnel, suivre soi-même un coaching vous permettra de vous mettre dans la position de vos futurs clients. Il est indispensable de savoir ce que peut ressentir la personne pendant un coaching. Une école sérieuse mettra l’accent sur l’expérimentation de la posture de coach à travers des exercices pratiques de mise en situation. Des expériences qui seront inoubliables… et riches d’enseignements !

 

Nombreux sont les experts qui peuvent se spécialiser dans le coaching professionnel :

  • Les professionnels de l’accompagnement: La formation en coaching professionnel s’adresse aux travailleurs sociaux et aux éducateurs spécialisés qui veulent apprendre de nouvelles techniques et maîtriser d’autres outils de travail pour réussir leur accompagnement. La formation au coaching professionnel s’adresse aux managers, chefs d’équipe, RH, cadres, consultants, formateurs et dirigeants souhaitant intégrer le coaching dans leur posture et leur pratique, ou dans leurs entreprise ou service (mode coaching interne voir le témoignage de Véronique Guignard qui développe du coaching interne chez Air France) ou dans leur catalogue de prestation de service au entreprise.
  • Les professionnels du coaching : On parle ici des coachs qui ne sont pas certifiés. Ces derniers peuvent suivre la formation en coaching professionnel en vue de solidifier leur posture et améliorer leur développement commercial.
  • Les professionnels de l’enseignement : Une formation de coaching professionnel est également bénéfique pour les personnes souhaitant améliorer leur profil d’enseignant ou de formateur.
Devenir coach professionnel

Pourquoi devenir un coach professionnel ?

C’est vouloir croire en l’autre et être persuadé en la capacité de chacun d’évoluer. Le coach doit avoir envie de guider, aider, faire émerger le potentiel latent qui sommeille en chacun de nous. C’est aider l’autre à trouver les solutions en lui.

Dans les médias, vous avez des coachs « à toutes les sauces » : sportifs (on ne vous demande pas de faire un marathon), nutritifs (pas de régime), voire des domaines plus intimes !

Un coach professionnel va mettre en place un cadre, suivre un code de déontologie, faire signer un contrat, trouver un objectif avec le coaché. Il va être à l’écoute, l’attention de l’autre, va instaurer un climat de confiance et des conditions optimum pour un coaching réussi. Le point le plus important et le plus souvent négligé est la supervision du coach.

La supervision consiste pour le coach à faire appel à un confrère coach formé à la supervision, et qui va travailler sur les difficultés rencontrées par le coach lors des séances de coaching avec ses clients. Le superviseur est garant de la posture et du cadre déontologique.

En fait, il convient de lister les raisons pour lesquelles vous souhaitez devenir un coach professionnel. Pour exceller dans ce métier assez particulier, il serait avantageux de le considérer comme un vrai style de vie !

Les bonnes raisons pour devenir coach professionnel sont assez nombreuses :

  • Le coaching est un métier qui vous aide à montrer votre empathie pour les autres et à partager avec eux le plaisir de contribuer à leur réussite et à leur développement.
  • Vous adoptez le coaching comme un style de vie et non pas comme une mission qui prend fin à une date prédéfinie.
    Lorsque vous devenez coach vous rentrez dans une démarche de formation continue et de remise en question grâce à la supervision.
  • Le coaching vous permet de travailler dans un environnement idéal en collaboration avec des personnes qui sont dans une démarche proactive.

Devenir un coach c’est aussi exercer un métier porteur de sens et de valeurs humanistes. En effet, lors de ses missions, le coach professionnel essaie de construire plus d’humanité dans les équipes professionnelles et développer les capacités de ces dernières.

Quelle formation suivre pour devenir un coach professionnel ?

Accompagnateur de la promotion des acteurs du monde de l’entreprise ainsi que du développement de leurs carrières, le coach professionnel doit suivre une certaine formation pour acquérir les compétences nécessaires en vue d’exercer ce métier.

D’abord, il convient de définir le concept du coach professionnel : ce dernier accompagne une personne, une équipe ou un dirigeant pour atteindre un objectif professionnel grâce à une approche systémique et globale. Être coach ne s’improvise pas ! A côté des qualités personnelles qui doivent être présentes chez la personne souhaitant devenir un coach professionnel, il convient de collecter des connaissances dans plusieurs domaines.

Le parcours de formation d’un coach professionnel doit lui apprendre :

  • La posture du coach : Cette formation expérientielle vous permet de bien saisir les secrets de ce métier et de l’exercer avec professionnalisme et éthique.
  • Les outils du coach : La formation permet au futur coach de maîtriser plusieurs outils de travail tels que l’hypnose, PNL, l’analyse systémique, l’analyse transactionnelle…
  • L’animation des formations et des équipes : Le coach apprend à bien animer et diriger des séances de formation. De plus, il doit être capable d’expliquer des contenus d’une manière pédagogique, claire et concise.
  • Le coaching en entreprise : Le coach doit appréhender la gestion de la relation contractuel particulière au contrat tri-partite. Le coach doit être capable d’identifier la demande du client et de formaliser la relation dans un contrat.
  • L’installation d’une stratégie de développement commercial grâce à un ensemble d’outils marketing modernes.

Nombreuses sont les écoles qui proposent des formations de coaching professionnel. Cependant, une bonne partie des experts qui exercent ce métier sont issus d’autres disciplines. Dans ce contexte, on peut évoquer les écoles de commerce et de gestion ainsi que les écoles d’ingénieurs. De plus, on peut trouver des coachs professionnels qui sont des spécialistes dans la gestion des ressources humaines ou de l’organisation du travail.

Pourquoi doit-on suivre une formation de coach professionnel ?

Nombreuses sont les personnes qui croient que la formation du coach professionnel ne sert que pour la certification du moment et qu’il suffira que la personne ait une capacité d’écoute, une aisance relationnelle, une envie d’aider les autres… ce qui n’est pas tout à fait vrai pour deux simples raisons.

D’abord, la formation est nécessaire pour devenir un coach professionnel et le rester. En effet, le coach doit se former en continu que ce soit à de nouveaux outils, en participant à des ateliers via les associations ou écoles pour maîtriser toutes les techniques et les outils de travail. Pour approfondir et perfectionner ses interventions, il doit travailler sur lui-même d’une manière régulière et en supervision.

Ainsi, il sera capable de mieux maîtriser ce qu’il a appris. La formation initiale du coach professionnel n’est pas une option ! Il s’agit d’un prérequis. La formation continue permet de rafraîchir les notions et de remplacer ce qui est devenu obsolète. Le métier de coach professionnel ne cesse d’évoluer et les techniques d’intervention changent d’une façon continue.

De plus, une fois suivie, la formation donne lieu à une certification. Cette dernière peut servir d’un gage de qualité pour rassurer les clients et les parties intervenantes surtout les entreprises.

Découvrir la formation de coach en entreprise

Découvrez notre parcours de formation complet

Quel est le contexte de la formation du coach professionnel ?

La formation et la certification du métier de coach professionnel s’inscrit dans le cadre de la professionnalisation de cette discipline. En effet, ce métier connaît, de nos jours, un grand essor. La demande de ces professionnels est de plus en plus soutenue. De ce fait, il fallait trouver un moyen objectif d’attester et de garantir les compétences des coachs professionnels.

Si les entreprises sollicitent de plus en plus ces professionnels, leurs besoins d’accompagnement s’articulent autour de trois grands axes :

  1. La performance individuelle : En effet, les entreprises cherchent à aider leurs collaborateurs à mieux gérer et développer leur potentiel professionnel pour améliorer la performance globale de l’organisation.
  2. La transformation des entreprises : Le coach professionnel est aussi sollicité pour accompagner l’entreprise à réussir une évolution technologique, une transition énergétique, un changement d’organisation interne…
  3. La transition professionnelle : L’accompagnement assuré par cet expert est extrêmement bénéfique lors d’un changement de poste ou d’une reconversion professionnelle.

Quelles sont les missions d’un coach professionnel ?

C’est très simple Le coach professionnel joue le rôle d’un entraîneur dans le milieu professionnel. Pour réussir cette mission, il doit être capable d’instaurer une ambiance décontractée et un climat de confiance indispensables à une démarche de coaching réussie. Après avoir créé une alliance avec le coaché, le coach devient un appui encourageant pour la personne qui l’a sollicitée.

En effet, il assure le soutien nécessaire au coaché et il l’aide à confronter ses incohérences. Son aide est très précieuse dans plusieurs situations. On peut évoquer la préparation d’un entretien d’évaluation, la réorientation professionnelle, la promotion et la prise d’un nouveau poste… Le coach professionnel doit aussi aider le coaché à mieux prendre des risques et à trouver les bonnes ressources pour atteindre ses objectifs.

L’accompagnement de cet expert doit permettre au salarié d’améliorer son autonomie et de prendre les choses en main. En effet, il l’aide à renforcer sa confiance en soi-même et à prendre plus de responsabilités. De plus, le coaché serait capable de nouer des relations constructives plutôt que négatives.

N’oublions pas d’autres missions qui incombent au coach professionnel ! En effet, il est tenu d‘aider le coaché à mieux gérer ses conflits. Lors de ses missions, cet expert de l’accompagnement doit être capable de gérer des équipes.

Bref , L’objectif ultime du coach professionnel est d‘aider le coaché à résoudre les difficultés auxquelles il fait face et de trouver le niveau d’efficacité et de performance souhaité.

Coach professionnel : quels gages de réussite ?

Pour être un bon coach, il faut posséder certaines qualités humaines et suivre une formation adaptée mais il convient de s’intéresser à d’autres aspects. En effet, le coach professionnel choisit un cadre de référence pour sa pratique : PNL, analyse systémique, intelligence émotionnelle…

De plus, il doit pouvoir confronter les difficultés rencontrées en séances dans un lieu de supervision avec un professionnel certifié. Le coach professionnel peut aussi suivre une thérapie pour mieux appréhender les “angles morts” de la relation client/coaché qui sont inévitablement en séances . On parle ici d’apprendre par exemple les notions de transfert et contre-transfert inhérent au métier et qui peuvent déstabiliser la posture neutre de coach.

Pourquoi devenir coach de vie?

Le coach de vie : une autre couleur du coaching

Le coaching est une notion globale qui s’est propagée dans plusieurs domaines de la vie : sport, art, santé, bien-être. De ce fait, on utilise de plus en plus le concept de coach de vie pour désigner l’accompagnement fourni par un professionnel dans la quête du développement de soi, du changement et de l’évolution positive.

Grâce à un ensemble d’outils et de pratiques, le coach aide la personne qui le sollicite à fixer des objectifs réalisables et à les atteindre. Cependant, il serait intéressant de distinguer le coach de vie du coach professionnel. Ce dernier intervient dans une entreprise pour accompagner ses acteurs. Le coach de vie accompagne un particulier pour trouver des solutions à ses problèmes personnels.

Au cours d’une séance de coaching personnel, plusieurs thématiques peuvent être abordées : séparation, divorce, perte de poids, examen ou entretien qui approche, gestion du stress, reconversion, conflit, confiance en soi…

Les qualités pour devenir un coach de vie ou comment trouver sa couleur de coach ?

Vous pensez métier, rémunération, installation, statut… Mais pensez-vous au coach que vous allez devenir ? Ce n’est pas qu’un métier, c’est avant tout une posture. Qui êtes-vous ? Quelle image voulez-vous transmettre ? Êtes-vous attiré par le milieu scolaire, les entreprises, les personnes en difficulté sociale, les groupes, les associations ?

Chaque coach aura « sa couleur » comme nous le disons entre nous. Vous adapterez les outils appris en formation avec vos méthodes, vos sensibilités, vos envies, votre parcours, votre histoire de vie. Vous trouverez votre « spécialité ». Certains font du coaching en marchant, d’autres s’appuient sur la créativité, d’autres la méditation et d’autres… rien que le questionnement maïeutique, base essentielle de la formation et outil très puissant, n’en doutez pas !

Vous trouverez donc des spécialisations après votre formation de base, coaching scolaire, coaching d’équipe…
Il faut donc commencer à vous demander vers quoi vous voulez aller. Pas d’idée pour l’instant ? Pas de problème, cela viendra à vous en pratiquant ou si vous souhaitez gagner du temps avec le module d’accompagnement à la création d’activité qui vous accompagne à définir votre identité de Coach ( intégré à la formation pour devenir coach de vie ) Le coaching est un long chemin fait de retours d’expérience et d’apprentissage constant.

La diversité des gens rencontrés lors des missions et des personnes suivies en formation donne une certitude: il n’y a pas « un coach idéal » mais des personnalités différentes avec des vécus qui leur appartiennent et qui trouveront « leurs » clients. Que ce soit du milieu médical, du milieu public, du milieu artistique, de l’entreprise, vous rencontrerez des parcours différents et parfois atypiques, personne ne se ressemble mais tous sont là avec une même motivation et une même envie,aidant les autres à se réaliser. Soit dans le cadre de leur travail, soit en reconversion professionnelle, chacun, chacune, arrive avec son histoire et suit son propre chemin.

Comment se déroule la formation de coach de vie ?

Dès la première journée, vous êtes plongé dans le bain, les premiers exercices commencent ! Et il faut se mettre dans la posture d’échange et de travail sur soi très vite. Cela peut être surprenant mais la passion motive et on « barbote », on remonte à la surface et on apprend à nager ! Au fil des exercices, de la pratique, jaillira « votre couleur ».

Il arrive aussi que dès la première journée, la personne se rende compte qu’elle n’est pas prête à poursuivre sa formation. C’est un acte courageux et parfaitement respecté.

A la fin de la formation, vous en connaîtrez plus sur vous-même, et plus sur ce que vous voudrez faire. Certains compléteront (si ce n’est déjà fait avant), par une formation en hypnose, en PNL (Programmation Neuro-Linguistique, même si c’est abordé dans le programme), en relation d’aide…

Chez MHD Formation vous trouverez une grande diversité de parcours et vous trouverez votre voie, coach ou psychopraticien, car la formation de coach professionnelle est avant tout un cadeau que vous vous faites à vous-même.

Pour être un bon coach de vie, il faut posséder des qualités relationnelles mais aussi analytiques. A part la volonté d’aider les gens, il faut faire preuve d’une grande qualité d’écoute et d’un sens de discernement. Un bon coach doit posséder un esprit d’analyse et de synthèse. Il aura besoin également d’une bonne capacité de communication et d’affirmation. Pour réussir sa mission, ce coach doit pouvoir instaurer une ambiance de confiance avec son client. Des connaissances en psychologie seront précieuses pour pouvoir s’adapter à toutes les situations. De plus, le coach de vie doit faire preuve d’empathie et de patience envers le coaché. Son attitude envers son client doit être encourageante et positive.

Quel est le profil d’un coach de vie ?

Pour devenir un coach de vie, il convient de posséder plusieurs qualités et compétences. En effet, l’envie d’aider les autres est indispensable pour le démarrage du parcours d’un coach de vie. D’autres capacités s’apprennent et se développent grâce à la formation. De ce fait, la personne qui souhaite exercer ce métier doit faire preuve d’une capacité d’écoute active. Elle doit être aussi capable de déclencher la motivation et l’enthousiasme chez le coaché.

Le fait d’aimer les relations humaines et d’être patient comptent beaucoup pour réussir la mission d’un coach de vie. Ce métier nécessite aussi une grande capacité de prendre ses distances par rapport aux situations gérées. En effet, un coach de vie doit pouvoir contrôler ses émotions telles que la joie, la peine, la frustration… De plus, cet expert de l’accompagnement ne doit pas émettre des jugements. Avoir des connaissances en psychologie serait un plus.

Coach de vie : Quels sont les champs d’intervention ?

Appelé aussi « Life Coach » ou coach personnel, le coach de vie est un professionnel qui intervient dans plusieurs situations. En quête de changement ou d’évolution positive, cet expert est sollicité pour accompagner le coaché à dépasser certaines situations de vie qui peuvent être bloquante pour avancer vers un objectif (orientation coaching) ou dans un mode d’accompagnement à prendre soin de l’autre lorsque celui ci est en souffrance (orientation relation d’aide):

Accompagnement au Deuil : Faire appel à un coach de vie pour résoudre les problèmes liés au couple, décès … serait une excellente idée. Cet expert est capable d’accompagner une personne dans la gestion du deuil.·
Situation conflictuelle Le coach de vie est un professionnel qui peut intervenir dans le cas de relations conflictuelles

  • Manque de confiance en soi : Le coach de vie aide les personnes qui le sollicitent à retrouver une meilleure estime en soi et une prise de conscience de leurs capacités et de leurs compétences.
  • Changement professionnel : La reconversion professionnelle est un événement qui nécessite parfois un accompagnement de la part d’un professionnel. Le coach de vie est l’expert qu’il faut solliciter dans ce cas. En effet, il accompagne le salarié pour bien vivre les changements professionnels.
  • Conduite du changement : Le coach de vie intervient aussi pour accompagner les personnes souhaitant chnager quelque chose dans leur vie : poid, relation, travail…

Quelle formation suivre et quel parcours adopter pour devenir un coach de vie ?

Devenir un coach de vie ne s’improvise pas. Ce métier nécessite une formation solide et approfondie. En effet, cet expert doit posséder des connaissances dans le domaine de la psychologie, des psychopathologies, des thérapies brèves et de la relation d‘aide. Ces compétences sont indispensables pour réussir l’accompagnement assuré aux clients.

Pour devenir un bon coach de vie, il serait préférable de suivre un cursus complet comme suit :

  1. Une formation à la posture de coach et à l’entrepreneuriat: C’est ce que vous abordez dans la formation au métier d’accompagnant ainsi que celle de la création d’activité.
  2. Une formation à la relation d ‘aide : pour pouvoir mener les accompagnements avec plus d’aisance et de recul. Grâce à cette formation, le coach sera en mesure de mettre en place une relation aidante et d’explorer les motivations qui poussent la personne vers le champ de l’aide à la personne.
  3. Une formation de technicien PNL ou Hypnose: Il s’agit d’un outil qui permet d’aller plus loin dans l’accompagnement assuré au client. En entreprise comme auprès des particuliers, cette formation permet au coach de prendre en main plusieurs protocoles : traitement des addictions, traitement des phobies…. Cette formation offre au coach un ensemble d’outils puissants pour une meilleure assistance.
  4. Une formation à la psychopathologie : L’objectif ultime de cette formation est de permettre au coach de détecter les psychopathologies. Ainsi, il serait plus facile de comprendre ce qui se passe dans la tête de la personne.

Quelles sont les différences entre le coach de vie et le coach professionnel ?

Basé sur l’art du questionnement, le coaching est une approche qui permet d’aider une personne à atteindre son objectif. Coacher un individu n’est pas rattaché à une activité bien précise. De ce fait, on peut parler de coaching de vie (personnel) ou professionnel. En effet, ce qui touche le domaine du travail affecte, sans doute, la vie personnelle de l’individu. De ce fait, on ne peut pas, dans certains cas, séparer les deux concepts.
Cependant, il y a quelques différences entre les deux disciplines. Dans le cas du coaching professionnel, c’est l’entreprise qui finance la démarche. Pour le coaching de vie, c’est le client bénéficiaire qui finance l’accompagnement.

Côté contrat ! Pour le coaching professionnel, le contrat convient à la présence de trois parties (l’entreprise, le salarié coaché et le coach). De plus, il faut organiser plusieurs réunions pour voir l’état d’avancement de et l’évolution de la personne coachée. Quand on parle de coaching de vie, il s’agit d’un contrat entre deux parties à savoir le coach et le client bénéficiaire. Le coach personnel intervient pour donner suite à la demande d’une personne vivant une situation qu’elle juge sans issue. En effet, le coach personnel l’aide à trouver la force et les moyens pour surmonter ses problèmes. De ce fait, l’approche du coaching personnel consiste en une aide précieuse lors d’une transition de vie. Le coaching professionnel offre une seconde chance dans le domaine du travail. C’est comme une deuxième vie !

Pour en savoir plus sur les différences et similitudes entre ces deux branches bien distinctes du coaching, découvrez notre dossier d’approfondissement.

L’essentiel dans le métier de coach

Passionné de développement personnel, vous avez une grande envie d’aider les autres et de les assister pour dépasser une situation difficile ? Pourquoi alors ne pas en vivre en en faisant un métier et mener une carrière professionnelle exceptionnelle ? Devenir coach serait une excellente idée et une bonne orientation vers un monde de travail qui correspond parfaitement à votre personnalité et à votre vision des choses.

Pour exercer ce métier, il faut croire qu’une attitude positive et optimiste produit une forte valeur ajoutée sur les autres. Il convient aussi de pouvoir repérer les opportunités là où les autres voient des obstacles et des difficultés. Le métier de coach nécessite avant tout un travail sur soi-même. En effet, l’objectif est de cultiver une position de recul par rapport aux événements et de ne pas tout prendre au premier degré. Ainsi, le coach devient enraciné et très difficile à déstabiliser.

Pour devenir un bon coach professionnel ou un coach de vie, il faut aimer écouter et rester ouvert et disponible. Sensible et intuitif, le coach doit faire preuve d’empathie. Ainsi, il peut ressentir ce que ressentent ses clients et se mettre à leur place.

Le coach doit également posséder une grande vivacité d’esprit pour pouvoir détecter le sens sous-jacent des propos du coaché. Ainsi, il peut saisir et traduire immédiatement ce que son interlocuteur veut dire même avec de longues phrases et nombreuses parenthèses. La patience compte beaucoup dans le métier du coach. En effet, le processus de changement du client peut être long et parfois ne pas aboutir. Le plus important finalement pour le coach est de maintenir sa posture. L’atteinte de l’objectif du client n’est pas une fin en soi pour le coach. Oui vous avez bien lu … Cette notion n’est probablement vraiment compréhensible qu’en expérimentent lors de la formation.

Devenir coach c’est exercer un métier de l’humain qui vise à favoriser l’autonomie de la personne.

Vous hésitez encore ?

DÉCOUVREZ LE DÉTAIL DE NOS FORMATIONS DE COACH:

MHD Formation propose des parcours de formations spécialisés, tant en coaching professionnel qu’en coaching de vie