vivre du coaching C’est possible :

Être coach, un métier ? Peut-on en vivre ? C’est une question fréquente et légitime. Le métier de coach est nouveau et la définition reste encore très floue pour un grand nombre de personnes intéressées par ce domaine. Tout le monde connaît les coachs sportifs et leurs rôles mais le métier de coach, c’est quoi ? 

La réponse est assez simple : Oui, coacher c’est un métier et cela nécessite une bonne formation accompagnée d’une envie sincère d’accompagner les autres ! Pour réussir une telle carrière professionnelle, la personne doit faire preuve d’un véritable engagement qui n’est pas donné à tous. De plus, il est nécessaire de se former tout au long de sa carrière et de s’entourer d’un réseau de compétences confirmées dans ce domaine d’activité.  L’idéal serait de recevoir une bonne formation dans une école de coaching pour appuyer vos connaissances et aiguiser votre savoir-faire. Nous avons sélectionné pour vous un condensé de conseils qui aident à vivre du coaching.

Se former au coaching :

Avant d’aborder les défis relevés par les coachs en voulant vivre de ce métier, il convient de connaître les mérites d’une formation en coaching pour les différents profils des métiers d’accompagnement :

  •       Coach en entreprise : Grâce à cette formation, le candidat devient un professionnel de l’accompagnement des managers, des collaborateurs, des équipes ou même des dirigeants. Cet accompagnement vise à aider la personne à atteindre un objectif professionnel tout en respectant l’écologie de l’individu, dans une approche systémique et globale. Être un coach en entreprise ne s’improvise pas. En effet, ce coach doit faire preuve de connaissances profondes en gestion de ressources humaines, en psychologie et en développement personnel.
  •       Coach en qualité de vie : Vous souhaitez pratiquer votre activité auprès des particuliers ? Vous n’avez qu’à devenir un coach de qualité de vie. Ce métier consiste à accompagner une personne dans la quête du développement de soi, du changement et de l’évolution positive. Pour réussir à en vivre, il convient de faire preuve de plusieurs qualités. En effet, le professionnel du coaching individuel doit être animé par une envie d’aider les autres. Il doit montrer une grande capacité d’écoute active et déclencher l’enthousiasme et la motivation. Le coach de vie doit développer en permanence ses capacités pour réussir ses missions d’accompagnement.
  •       Coach expert : Il s‘agit d’un professionnel formé à la fois aux compétences de coach et aux compétences d’aide liées à la posture fondamentale d’un accompagnement centré sur la personne. Une telle formation permet de favoriser la performance tout en prenant soin de l’autre.

Quel salaire peut-on toucher en exerçant une activité de coaching ?

Une fois convaincu que vous voulez en faire votre métier, il reste une autre question : vais-je en vivre ? La réponse à cette question est capitale car c’est important. En effet, pour ceux qui souhaitent en faire leur activité principale, il faut se constituer une clientèle suffisante.

Un point à approfondir : pensez-vous avoir une autre activité en parallèle ou faire que du coaching ? Il faut savoir que les tarifs en coaching varient beaucoup. C’est la loi de l’offre et de la demande qui les détermine. Il ne faut pas oublier aussi que le type de clientèle que vous allez suivre compte dans la fixation des tarifs.

Certains se spécialisent en coaching de vie, en coaching scolaire, en coaching d’entreprise… Les prix dépendront de la « cible ». Pour un particulier (coach de vie, coach scolaire), les tarifs horaires oscillent entre 60 euros et 300 euros. La fourchette est large. En effet, si vous êtes débutant et en province, le plus souvent c’est 60 euros de l’heure et si vous êtes à Paris, que vous avez de l’expérience et une bonne réputation, les prix peuvent grimper très vite et atteindre 300 euros de l’heure.

Si vous optez pour le coaching en entreprise, tout va dépendre si vous vous adressez à une toute petite entreprise (TPE) ou une petite et moyenne entreprise (PME), un grand compte ou une administration. Là encore, tout dépendra si vous êtes en province, dans une grande agglomération ou en Ile de France.  Le prix le plus bas sera de 160 euros de l’heure (TPE petite agglomération) à 800 euros de l’heure (Grand compte, Ile de France et expérimenté). Un grand écart de prix mais la réalité est là !

En effet, ces montants proviennent d’observatoires de prix réalisés par les associations professionnelles, en l’occurrence, pour les chiffres présentés, de l’EMCC (European Mentoring Coaching Council). A vous de trouver votre créneau avec vos spécificités et votre réseau. Il est souvent conseillé (à juste titre) et surtout au début, d’avoir une autre « casquette ».

 En coaching de vie, vous trouverez des coachs qui ont également des activités complémentaires par exemple liées au bien-être telles que la sophrologie, l’hypnothérapie, le gestalt… Pour le coaching en entreprise, ce sera en fonction de son parcours professionnel. En fait, le coach proposera également du conseil, de la formation, du recrutement, du bilan de compétences, du diagnostic… dans le domaine maîtrisé de son ancienne vie professionnelle.

D’après un article de l’ICF Coach (International Coach Fédération) il y aurait entre 2500 et 4000 coachs en France, tandis que pour l’EMCC (European Mentoring Coaching Council) une autre association professionnelle des coachs, ce serait 4600 ! En résumé, il y a plus de 4600 coachs à en vivre, le plus souvent avec une activité annexe. Reste à savoir si vous souhaitez vous orienter vers le coaching de vie, le coaching scolaire ou le coaching d’entreprise.

Peut on vivre du coaching ?

Comment s’installer en tant que coach ?

Une chose est sûre : la formation à l’art du métier ne suffit pas à un coach pour vivre pleinement de son activité lorsqu’il souhaite développer une activité libérale ! De ce fait, il serait avantageux de collecter les connaissances nécessaires pour s’installer à son propre compte et vivre de ce métier de coaching. A côté des compétences du coach, il convient de développer des compétences entrepreneuriales. L’objectif est de réussir son installation et d’éviter le retour au salariat.

De ce fait, il convient de choisir une formation qui permet au professionnel de l’accompagnement de développer :

  •       Des compétences managériales pour mener une activité rentable et réussie
  •       Des compétences avancées dans le coaching professionnel pour apporter une valeur ajoutée au client

Pour donner suite à cette formation, le coach doit pouvoir s’installer sur des bases solides en passant par plusieurs étapes.

  •       Réaliser une étude de marché : Cette étude permet de partir avec des pas sûrs. Ainsi, le coach pourrait sécuriser le développement de son activité ainsi que sa pérennisation.
  •       Réaliser un business plan : En utilisant les notions comptables et financières nécessaires, le coach professionnel doit élaborer un business plan pour son activité. De plus, il doit être en mesure de choisir le statut juridique adapté à son activité.
  •       Développer un plan marketing et commercial fiable et qui correspond parfaitement à l’activité du coaching.
  •       Être toujours à l’écoute du marché et réaliser une veille continue sur les différentes parties prenantes.

Comment trouver ses premiers clients et développer son réseau de partenaires ?

Pour espérer prospérer en tant que coach professionnel, il convient de se baser dès le début sur une stratégie marketing claire et précise qui permet de dominer une ou plusieurs niches. De plus, il convient de tracer une stratégie qui tient compte des compétences, de la spécialisation et de l’expérience professionnelle du coach. 

Qu’il s’agisse d’un coach de vie, d’un coach en entreprise ou d’autres profils, il convient d’abord, de définir ce que vous avez d’unique à proposer aux futurs coachés. Par la suite, il convient de développer une offre basée sur quatre éléments essentiels :

Votre produit : C’est vous-même ! De ce fait, il convient de bien maîtriser son profil : compétences, expériences professionnelles et personnelles, caractère, talents….

Votre cible : A qui s’adresser avec son offre ? Il convient de faire un portrait des profils de prospects intéressés par votre offre. En effet, on ne peut pas devenir le coach de tout le monde !

Votre plan marketing : Il faut être visible là où se trouvent vos prospects.

Trouver des clients : C’est le fruit de toute une stratégie marketing réussie. Rien ne doit être laissé au hasard : développer une bonne offre, cibler les bons clients, se faire remarquer par les prospects…

Développer votre réseau et vous entourer : Un point souvent négligé, qui est pourtant essentiel pour perdurer dans le temps, est le fait de s’entourer. En effet, le métier de coach est une activité solitaire. Le fait d’être seul peut nous “enfermer”. Beaucoup de coach font l’objet de burn out. Pour pallier ce problème et durer dans le temps, il convient de s’entourer. Par exemple, adhérer aux associations de coach comme l’EMCC permet d’avoir accès à des ateliers, des lieux de supervisions, des opportunités d’affaires et toutes sortes d’événements qui permettent à la fois de se sentir entouré et d’évoluer dans sa pratique. 

Faut-il se spécialiser quand on est coach ?

Sans être une vérité absolue, développer une offre de coaching qui s’adresse à une cible ou à une niche bien déterminée peut vous aider à accélérer le développement et la pérennisation de votre activité. En effet, la spécialisation vous permet de vous différencier et de sortir du lot aux yeux des prospects.

La spécialisation permet aussi de devenir expert dans un type de coaching et d’être reconnu en tant que tel. Cette expertise pourrait justifier des tarifs plus élevés et une meilleure rentabilité pour l’activité du coaching.

Devenir coach et en vivre est possible si ce professionnel adopte une bonne stratégie marketing qui tient compte de ses compétences et de son profil. Ainsi, il pourra en faire un métier et assurer une bonne rentabilité. 

Vous hésitez encore ?

DÉCOUVREZ LE DÉTAIL LA FORMATION COACH ENTREPRENEUR:

MHD Formation propose un parcours de formation spécialisé au coaching professionnel