Vous êtes en pleine réflexion de vouloir devenir coach et vous vous posez plein de questions.  C’est légitime. J’ai eu en peu de temps des appels de personnes souhaitant se renseigner sur le métier de coach, même un mail avec questionnaire. Il me semble intéressant de partager les questions et … les réponses à ceux et celles qui se trouvent dans cette situation.

Une question qui revient régulièrement : quelle formation suivre ? L’école que vous choisirez doit avoir la qualification nécessaire pour pouvoir vous délivrer une formation certifiante et reconnue par l’Etat. L’école doit pouvoir vous suivre dans la certification RNCP, gage de sérieux auprès des entreprises.

Qu’est-ce que le RNCP ? C’est le Répertoire National des Certifications Professionnelles. Il sert à tenir à la disposition de tous une information constamment à jour sur les diplômes et les titres à finalité professionnelle ainsi que sur les certificats de qualification. Le titre RNCP permet de savoir si une formation est reconnue par l’Etat, et si elle est adaptée au marché de l’emploi.  Les certifications enregistrées dans le répertoire sont reconnues sur l’ensemble du territoire national, un plus pour votre formation. 

La certification a deux avantages :

Pour la personne qui suit la formation, c’est d’avoir un gage de compétence

Pour les clients, la certitude d’une formation technique et opérationnelle de qualité et de sérieux.

Le but pour les professionnels et associations de Coaching, c’est de valoriser auprès des média et du public le métier de coach, pour lui faire gagner ses lettres de noblesse et cela passe par cette certification. Vous pouvez trouver la liste des écoles (dont MHD formation fait partie) sur le site de l’EMCC, une des principales associations professionnelles de coachs.

Qui peut devenir coach ? Tout le monde ne peut pas devenir coach, vouloir et pouvoir exercer cette profession, c’est avant toute chose une posture et un état d’esprit. Suivre une formation, vous permettra d’acquérir des outils, des techniques, des connaissances mais cela ne suffira pas. Il faut aussi faire un travail sur soi. Et un travail sur le savoir-être sera indispensable. Pendant la formation, suivre soi-même un coaching vous permettra de vous mettre dans la position de vos futurs clients. C’est indispensable de savoir ce que peut ressentir la personne pendant un coaching. Une école sérieuse vous permettra de travailler lors des exercices pendant la formation la posture de coach et de coaché. Des expériences qui seront inoubliables !… Et riche d’enseignements.

Pourquoi devenir coach ?

C’est vouloir croire en l’autre et être persuadé en la capacité de chacun d’évoluer. Le coach doit avoir envie de guider, aider, faire émerger le potentiel latent qui sommeille en chacun de nous. C’est aider l’autre à trouver lui-même les solutions.

Dans les média, vous avez des coachs « à toutes les sauces » : sportifs (on ne vous demande pas de faire un marathon), nutritifs (pas de régime), voire des domaines plus intimes … !

Un coach professionnel va mettre en place un cadre, suivre un code de déontologie, faire signer un contrat, trouver un objectif avec le coaché. Il va être dans l’écoute, l’attention de l’autre, va instaurer un climat de confiance et des conditions optimum pour un coaching réussi !

Prochaine étape, N°2, suite logique, quel type de coach voulez-vous devenir ?