En général, le coach fait des entretiens individuels pour savoir ce qui ne va pas chez chacun ou pour comprendre le point de vue de chaque personne sur ce qui ne va pas chez les autres. La démarche systémique consiste à considérer que les clés du fonctionnement ne sont pas chez les individus mais entre les individus et leurs interactions.

L’analyse du système va alors permettre d’observer comment fonctionnent les interactions entre les équipes et les personnes du système observé.

La systémique est donc un mode de pensée et repose sur quatre principes fondamentaux :

  • Principe de totalité : C’est la somme de ses parties. La systémique n’est pas réductible à la somme de ses éléments contrairement à la pensée cartésienne qui cherche à le décomposer pour l’analyser.
  • Principe d’interaction : Chaque élément du système peut agir sur les autres.
  • Homéostasie : Le système cherche à retrouver son équilibre (qui a été modifié).
  • Equifinalité : Un même résultat peut être obtenu par des voies différentes mais des moyens similaires peuvent donner un résultat différent.

Le système peut être définit comme un ensemble d’éléments en interaction en fonction d’un objectif.

A quoi sert une analyse systémique ?

Quand des remèdes ont fini par provoquer davantage du problème que nous cherchions à résoudre, il est inutile de refaire la même chose (qui ne fonctionne pas). L’objectif d’une analyse systémique est alors de repérer les éléments bloquants pour débloquer le système.

Un problème systémique est marqué par les symptômes suivants :

  • Accidents du travail, arrêts maladies, absentéisme
  • Souffrance au travail, burn-out, turn-over
  • Incivilités, détériorations, vols, violences
  • Conflits sociaux

Dans ces cas-là, il est nécessaire de faire une analyse systémique afin de savoir pourquoi le système fonctionne mal et comment le remettre en marche.

 

Les principes du coaching systémique

L’un des outils classiques de Palo Alto est l’intervention paradoxale : on ne s’intéresse pas tant à l’apparition du problème qu’à sa persistance. L’intervention paradoxale est l’hypothèse que ce qui entretient le problème est les tentatives de solutions du client.

Le coach demandera alors à son client ce qu’il a déjà essayé. Le coach écoutera le système mis en place par son client, détectera les faux changements et écoutera les signaux faibles et les ressources du client.

 

Ses différents outils

Il existe différents outils comme :

  • La modélisation : schéma du système et de ses interactions pour saisir la logique du problème dans son contexte.
  • L’observation : regarder le système sans interpréter et où le coach fait partie du système.
  • Le recadrage : changer le point de vue à travers une situation donnée pour la déplacer dans un autre cadre qui s’adapte mieux aux faits concrets de la situation pour en changer toute la signification.

Le coach va s’écarter de la logique du client pour la replacer dans une vision globale afin de mieux percevoir la situation. Il peut alors définir une stratégie d’intervention et porter un regard sur :

  • Les interactions d’une personne avec autrui
  • La notion de contexte

Le coach adopte une posture active et directe afin de progresser dans sa stratégie d’intervention.

 

L’analyse systémique est une approche stratégique de la résolution de problème et fondamentalement constructiviste. Elle est minimaliste car nous faisons le minimum pour obtenir le maximum de changement.

L’analyse systémique peut être un élément de coaching d’équipe : c’est en interagissant directement avec le groupe, que nous appréhendons sa dynamique. Réussir une analyse systémique est nécessaire lorsqu’il y a dans l’équipe des phénomènes de groupe que nous ne parvenons pas à endiguer : absentéisme, accidents de travail, incivilités etc. Dans ce cadre, le coach et ses différents entretiens viseront à :

  • Mobiliser les acteurs clés du système
  • Repérer les points d’appuis
  • Envisager les axes de travail du coaching d’équipe

 

Découvrez une autre dimension à vos accompagnements en comprenant les rouages de la systémie ! MHD vous propose sa formation en analyse systémique : concepts de l’Ecole de Palo Alto, les fondements théoriques, les conceptions innovantes et les différentes techniques du changement. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter.